ProCrea | Risques thérapeutiques liés à la fécondation assistée | Lugano
ProCrea | Risques thérapeutiques liés à la fécondation assistée | Lugano
< Thérapies

Risques thérapeutiques de la fécondation assistée

Tout ce qu’il faut savoir sur les traitements

ADRESSE ÉLECTRONIQUE: info@procrea.ch | TEL: +41 91 924 55 69 | À PARTIR DE L’ITALIE SANS COUTS SUPPLÉMENTAIRES: +39 02 600 630 41

Étant donné que nous ne pouvons pas encore aujourd’hui établir la capacité de développement d’un embryon individuel, plus on transfère d’embryons à l’intérieur de l’utérus (pour augmenter les chances de déboucher sur une conception), plus il y a risque de grossesses multiples. Notre centre a pour politique, conformément aux bonnes pratiques modernes internationales, de transférer un maximum de deux embryons.

La crainte persiste tout même que les enfants nés selon les techniques de procréation médicalement assistée soient plus exposés au risque de malformations en raison de l’altération chromosomique qui pourrait être induite par la manipulation des gamètes, manipulation qui pourrait donner origine à un fœtus imparfait : ce risque est minime, et les données non significatives en termes statistiques le démontrent.

LA PATIENTE
Pour la patiente, la complication principale qui peut se vérifier est l’hyperstimulation ovarienne. Ses origines sont encore méconnues : elle se manifeste rarement et souvent de manière légère, avec des symptômes tels que la distension abdominale, la nausée et l’augmentation du volume des ovaires. Les risques opératoires liés au prélèvement des ovocytes sont rares et d’entité modeste, de même manière les risques liés aux sédations et à l’anesthésie sont extrêmement limités..

LE FOETUS
Pour le fœtus, certaines recherches ont démontré que le taux d’avortements spontanés est supérieur dans le cas de grossesse induite par fécondation assistée. Ceci est souvent lié à l’âge de la patiente et à ses pathologies précédentes. Plus on va transférer d’embryons à l’intérieur de l’utérus, afin d’augmenter les probabilités de grossesse, plus les possibilités d’une grossesse multiple augmentent. Pour cette raison le protocole ProCrea va transférer un maximum de deux embryons par cycle.

L’ENFANT
On a encore peur que les enfants nés d’une fécondation assistée soient plus sujets aux risques de malformations, provoqués par une altération chromosomique qui peut être induite par la manipulation des gamètes, qui pourrait donner lieu à un fœtus imparfait. Il s’agit d’un risque minimal, tel que le certifient de nombreuses données scientifiques.

CONTACT NOUS
   
E-mail*

Numéro de téléphone
 
Message*
 

En vertu de l'article 13 du décret-loi 196/2003 portant dispositions du nouveau «code de protection des données à caractère personnel», en soumettant ce formulaire, le demandeur donne son consentement au traitement de ses données personnelles à des fins de divulgation de matériel publicitaire.